Les Sylvains

Cette Ĺ“uvre contemporaine (2003) de Nathalie Joiris, mĂ©lange de minĂ©ral et de vĂ©gĂ©tal, se situe au carrefour des avenues de Mai et Heydenberg. Le nom choisi fait rĂ©fĂ©rence Ă  Silva, divinitĂ© des forĂŞts dans la mythologie latine ainsi que Sylvanus, nom du dieu des forĂŞts et surnom donnĂ© Ă  Mars. Nathalie Joiris: «Mon objectif Ă©tait de rĂ©aliser une sculpture Ă©volutive qui puisse ĂŞtre dynamique dans le temps Ă  travers l’Ă©volution des arbres au fil des saisons et des annĂ©es, et dynamique dans l’espace, sur et autour du rond-point, Ă  travers la tension des diffĂ©rents Ă©lĂ©ments entre eux. Outre cet aspect, je souhaitais (Ă©lĂ©ment rĂ©current dans mon travail) crĂ©er Ă  l’aide de ces arbres urbanisĂ©s et manipulĂ©s en dialogue avec les disques de pierre manufacturĂ©s par la main de l’Homme, un pont symbolique entre le monde du mouvement humain et celui de son environnement naturel. Et ainsi, montrer que le rythme lent du vĂ©gĂ©tal prĂ©sent au sein d’un lieu d’activitĂ©s humaines rappelle qu’au-delĂ  du quotidien, coule un autre temps auquel nous sommes aussi rattachĂ©s».